Retour sur la Bêta de The Division

Bonjour à tous,

C’est très en retard que je vous propose un petit retour sur la bêta de The Division. J’ai pu participer à la bêta fermée fin janvier ainsi que la dernière bêta ouverte, et autant dire que j’y ai déjà passé pas mal de temps. 🙂

Les captures d’écran de l’article sont des mélanges des différentes bêta.

Tom Clancy's The Division™ Beta_20160222022659
Mon personnage lors de la bêta ouverte.

The Division, c’est donc la prochaine grosse IP de Ubisoft censé concurrencer Destiny sur son propre terrain. Mélange de TPS et de RPG le tout avec un coté ultra connecté (impossible de jouer au futur jeu complet sans connexion internet), The Division propose un carnet des charges plus que alléchant pour les amoureux des jeux en ligne. Sans m’attarder sur le scénario que j’ai volontairement zappé pour la bêta, on se retrouve dans une société post-apocalyptique, victime d’une pandémie. Survivant vous faites partie de la Division.

Une fois créé votre avatar pour les futures heures de jeu qui vous attend (de manière aléatoire, une personnalisation sera disponible dans le jeu complet), vous êtes ainsi catapulté dans ce New York qui est tout sauf accueillant. L’occasion dès le départ de voir un campement où se mêlent différents PNJ et vrais joueurs. A la manière d’un MMO dans la veine du premier Guild Wars, ces campements sont le seul endroit (mis à part la dark zone mais j’y reviendrais) où vous pouvez croiser d’autres joueurs si ils ne font pas partie de votre escouade, tout le monde disparaissant par magie quand vous quittez la zone. Vous pouvez créer des escouades de maximum 4 joueurs.

Tom Clancy's The Division™ Beta_20160202001233

The Division possède des éléments de RPG. XP à gagner, monter de niveau, loot de différentes couleurs (plus ou moins rare et puissante), amélioration de compétences et d’armes, statistiques (dégât, santé, compétence), spécialisation… les joueurs de RPG occidentaux et de hack & slash des 10 dernières années ne seront pas dépaysés et apporteront forcément de l’intérêt aux allergiques des simples jeux de tir. En étant tout de même très limité sur la bêta, les possibilités aperçues sont nombreuses et alléchantes et il faut passer tout de même un certain temps dans ces options pour équilibrer ou totalement spécialiser son personnage. Chaque éléments d’armures ou d’armes possèdent ainsi des caractéristiques propres, favorisant la montée en puissance des statistiques de base. Autant dire qu’il ne suffit pas d’équiper tout ce que l’on trouve pour espérer avoir un personnage potable.

New York est composé de district répartie par niveau. Dans la bêta, un seul district était disponible et on pouvait monter jusqu’au niveau 8. On pouvait donc rencontrer des mobs d’environ notre niveau. Cela laisse entrevoir que dans le jeu complet, s’aventurer dans un district de plus haut niveau est tout simplement synonyme de mort (les mobs seront forcément plus puissant que vous). Un petit mot sur le bestiaire du jeu composé dans la bêta uniquement du cliché du gangsta à capuche tenant son flingue sur le coté, et de copie du pyro de Team Fortress 2. J’espère plus d’inspiration et de diversité dans le jeu complet.

Concernant la technique, si on s’en fout totalement de la polémique du downgrade des jeux Ubisoft, The Division est tout de même magnifique. La ville est bien modélisée, et c’est surtout les effets de lumières et la météo capricieuse qui en met plein la vue (voir mes captures d’écran).  Il n’est pas rare de s’arrêter pour contempler le paysage qui nous est donné de voir. Un tour de force pour un jeu se déroulant seulement dans New-York.

Tom Clancy's The Division™ Beta_20160219191106

Le meilleur pour la fin : La Dark Zone. Gros morceau de la bêta, la Dark Zone est la zone multijoueur combinant PvP et PvE. C’est là où j’ai passé le plus clair de mon temps avec mon escouade de 4 joueurs. La Dark Zone est l’occasion de trouver des ennemis beaucoup plus puissant que dans la zone de base et de pouvoir loot des équipements bien meilleur pour votre personnage. Cependant, pour pouvoir utiliser cet équipement qui est contaminé, il faudra au préalable l’extraire par hélicoptère.

Sauf que dans la zone vous n’êtes pas seul, d’autres joueurs la parcoure également et peuvent très bien vous chasser pour récupérer votre équipement durement acquis. Si vous jouez tout seul dans la Dark Zone vous avez toutes les chances d’être une cible facile d’un groupe de joueur. Le système est pas mal critiqué sur la toile, moi je le trouve intéressant. Puis je ne vais pas m’en cacher, avec mon groupe on est également partie faire la chasse aux joueurs, ce qui a souvent donné une guerre PvP sur tout le serveur. En tuant un joueur de la Division, vous êtes déclaré traître et votre tête est mise à prix. Si vous vous en sortez, vous gagnez de l’expérience. Si vous mourez en étant un traite, vous perdez de l’xp et de l’argent. Le système est donc à double tranchant.

Tom Clancy's The Division™ Beta_20160202002553

 

J’ai passé un très bon moment sur les bêta de The Division avec mon escouade et je serais présent lors de la sortie du jeu le 8 mars prochain étant convaincu par l’expérience pour le moment. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s