Suicide Squad t.1 : Têtes Brulées : La critique

suicide squad couverture

Bien aidé par l’arrivée prochaine du film de David Ayer et de la popularité croissante que connaît le personnage de Harley Quinn, Suicide Squad arrive enfin dans nos librairies. L’occasion de faire connaissance avec cette bande de bad guy, composé entre autre de Deadshot et Harley Quinn pour les plus célèbres, ainsi que d’autres copains malfaisants plus méconnus de l’univers DC. Un bon moyen de s’y mettre avant l’arrivée du film ? Réponse.

Synopsis :

Ils étaient condamnés à passer le restant de leurs jours derrières les barreaux, mais le gouvernement en a décidé autrement. Harley Quinn, Deadshot, King Shark et El Diablo font désormais partie d’un escadron suicide envoyé sur le terrain quand une mission s’avère trop dangereuse. Une équipe de super-criminels sacrifiables dont le premier objectif sera de venir à bout d’un stade peuplé de plusieurs milliers de spectateurs infectés. Par quoi ? Par qui ? La Suicide Squad est sur le coup !

suicide-squad-header4

La critique :

Ce premier tome de Suicide Squad proposé par Urban Comics, rentre dans le cadre des New52, un relaunch/reboot quasi total de l’univers DC initié il y a déjà presque 5 ans. Faisant fit de l’ancienne continuité, on assiste dans les premières pages du tome à la création de l’équipe qui se nomme donc Suicide Squad. L’occasion de découvrir (ou redécouvrir) des personnages qui seront pour la plupart présents dans la prochaine adaptation cinématographique, tel que Deadshot, Harley Quinn et El Diablo. Ce sont d’ailleurs les personnages les plus mis en avant dans ce tome, l’évolution de l’équipe et l’histoire tournant majoritairement autour d’eux trois. Les autres personnages font plus office de second couteau sacrifiable.

Car effectivement sans vouloir spoil, dans Suicide Squad, il y a du sang et des morts. Si on peut être surpris dans les premiers chapitres de se séparer de certains personnages aussi rapidement, une fois la manœuvre comprise, on la retrouve tout le long de tome. C’est peut être le premier reproche à faire aux premiers chapitres de l’aventure, ils se ressemblent énormément dans leurs constructions et leurs approches. La Suicide Squad est envoyée dans une dangereuse mission suicide, certains ne s’en sortent pas, on remplace les seconds couteaux et on les renvoit directement en mission. On peut trouver ça soit redondant, soit fun. Objectivement, c’est peut être un défaut, personnellement ça ne m’a pas dérangé vu que ça colle tout de même à l’équipe, qui on le rappelle, est composé de criminel, et donc sacrifiable.

Suicide-Squad-Pizza-Party

Une fois le principe de base assimilé, le dernier tiers du tome se concentre sur une Harley Quinn en proie à la folie suite à une découverte sur le Joker. L’occasion pour moi de parler du « nouveau statut » de cette Harley. Une Harley différente de celle historique de Paul Dini et Bruce Tim, et même légèrement différente de ses dernières aventures solo écrite par Amanda Conner et Jimmy Palmiotti (Harley Quinn t.1 chez Urban Comics, ma critique ici). On le comprend de suite à la lecture, Harley est ici l’élément sexualisé de l’équipe, car il en faut bien une. Un point qui me chagrine légèrement, mais il faut bien l’avouer, qui sera le modèle de sa version cinématographique.

Pour finir, parlons des dessins de ce tome 1 qui sont très inégaux. Le récit soufre en effet de ne pas avoir un dessinateur attitré pour l’ensemble du run. Certains s’en sortent bien, d’autres non. Mention spéciale à la médiocrité d’une page en particulier où El Diablo a une tête différente sur chaque cases, jusqu’à carrément devenir un gribouillis d’enfant dans une petite case. C’est clairement choquant, mais je vous rassure, le reste des dessinateurs livrent quand même un bon travail.

Pour finir et en rassurer certains, j’ai quand même apprécié la lecture. J’ai trouvé ça fun à suivre et le cliffanger de fin me donne clairement envie de sortir mes billets pour le tome 2. On se retrouve donc face à une petite surprise loin d’être parfaite, mais faisant office de bonne porte d’entrée pour découvrir l’équipe qui composera le prochain long-métrage DC. et vous savez quoi ? c’est même coup de cœur. 🙂

Un coup de cœur Coffee Quest

Logo Coffee Quest 2

8 réflexions sur “ Suicide Squad t.1 : Têtes Brulées : La critique ”

  1. Je vais attendre patiemment ton retour sur le deuxième tome, car j’avoue ne pas trop savoir si je me lance ou non dans la découverte de cette série : les dessins inégaux et la déception que j’ai eu avec le deuxième tome des aventures d’Harley font que je préfère attendre.
    Merci pour ton retour, parce que, malgré ce que j’écris juste au-dessus, ça donne quand même envie 🙂

    Aimé par 1 personne

      1. Le troisième tome est vraiment bon, et pour le coup est une conséquence directe du premier tome. Mais du coup j’attends d’avoir vu le film car je ne sais pas s’ils ont gardé l’élément principal de l’intrigue de ce tome…

        Aimé par 1 personne

  2. Je dis oui à cet article ! 🙂 J’ai hésité à acheter les tomes mais je ne l’ai pas fait. Et c’est encore si je me tâte à aller voir le film… Je trouve qu’il y a trop de réadaptations de comics ces derniers temps et je ne sais pas pourquoi mais j’ai le pressentiment que je vais être déçu. Alors je m’abstiens.

    Aimé par 1 personne

    1. Ici, c’est vraiment une porte d’entrée pour les nouveaux lecteurs ne connaissant pas l’équipe et accessoirement les personnages importants du prochain film. Si tu connais déjà bien les personnages effectivement je ne te conseille peut être pas de sauter le pas, tu risques d’être fortement déçu. Sinon comme je l’ai dit c’est une porte d’entrée sympathique dans l’univers. A voir la suite 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s