[Top Cinéma] Mes films de chevet

Il y a quelques jours, je découvrais la liste des films de chevet de Marion, du blog 28 films plus tard (si vous aimez le cinéma allez-y, son blog est génial !), qui totalisait pas moins de 42  (!) films !  Je me suis dis pourquoi pas faire pareil… et je ne suis pas le seul car Eléonore du blog Le Repaire des Livres l’a également fait ! (Marion, tu devrais transformer ton article en TAG pour avoir d’autres participants !).

Je vous propose donc ma petite liste de tout de même 30 longs métrages, qui composent mes films de chevet. Au programme, du récent et du plus vieux, des films d’auteurs mais également du blockbuster, le tout mélangé dans la joie et la bonne humeur avec photos et synopsis (merci Allociné pour l’ensemble). Tout est dans le désordre, ceci n’est pas un classement, mais vous trouverez peut-être tout de même votre bonheur ! Si ce ne sont probablement pas vos films favoris, ce sont les miens, car chacun dans leur genre ils ont marqués d’une manière ou d’une autre un moment de ma vie. Si je voulais au départ rentrer plus en détails pour certains d’entre eux, je m’incline devant la tâche colossale que cela représente, ce n’est que partie remise. Enjoy !

28 Jours Plus Tard

de Danny Boyle – 2003

Afficher l'image d'origine

Un commando de la Protection Animale fait irruption dans un laboratoire top secret pour délivrer des dizaines de chimpanzés soumis à de terribles expériences. Mais aussitôt libérés, les primates, contaminés par un mystérieux virus et animés d’une rage incontrôlable, bondissent sur leurs « sauveurs » et les massacrent.
28 jours plus tard, le mal s’est répandu à une vitesse fulgurante à travers le pays, la population a été évacuée en masse et Londres n’est plus qu’une ville fantôme. Les rares rescapés se terrent pour échapper aux « Contaminés » assoiffés de violence. C’est dans ce contexte que Jim, un coursier, sort d’un profond coma…

Scarface

de Brian De Palma – 1984

Afficher l'image d'origine

En 1980, Tony « Scarface » Montana bénéficie d’une amnistie du gouvernement cubain pour retourner en Floride. Ambitieux et sans scrupules, il élabore un plan pour éliminer un caïd de la pègre et prendre la place qu’il occupait sur le marché de la drogue.

Reservoir Dogs

de Quentin Tarantino – 1992

Afficher l'image d'origine

Après un hold-up manqué, des cambrioleurs de haut vol font leurs comptes dans une confrontation violente, pour découvrir lequel d’entre eux les a trahis.

Une Nuit en Enfer

de Robert Rodriguez – 1996

Afficher l'image d'origine

Deux criminels prennent une famille en otage près de la frontière mexicaine, après une cavale particulièrement sanglante durant laquelle ils ont tué un policier et kidnappé l’employée d’un magasin. Ils se rendent tous ensemble dans un bar pour routier au-delà de la frontière mexicaine, appelé le « Titty Twister », établissement qui leur réserve pas mal de surprises une fois la nuit tombée…

Sin City

de Robert Rodriguez & Frank Miller – 2005

Sin City est une ville infestée de criminels, de flics ripoux et de femmes fatales. Hartigan s’est juré de protéger Nancy, une strip-teaseuse qui l’a fait craquer. Marv, un marginal brutal mais philosophe, part en mission pour venger la mort de son unique véritable amour, Goldie. Dwight est l’amant secret de Shellie. Il passe ses nuits à protéger Gail et les filles des bas quartiers de Jackie Boy, un flic pourri, violent et incontrôlable. Certains ont soif de vengeance, d’autres recherchent leur salut. Bienvenue à Sin City, la ville du vice et du péché.

Drive

de Nicolas Winding Refn – 2011

Ryan Gosling dans DRIVE

Un jeune homme solitaire, « The Driver », conduit le jour à Hollywood pour le cinéma en tant que cascadeur et la nuit pour des truands. Ultra professionnel et peu bavard, il a son propre code de conduite. Jamais il n’a pris part aux crimes de ses employeurs autrement qu’en conduisant – et au volant, il est le meilleur !
Shannon, le manager qui lui décroche tous ses contrats, propose à Bernie Rose, un malfrat notoire, d’investir dans un véhicule pour que son poulain puisse affronter les circuits de stock-car professionnels. Celui-ci accepte mais impose son associé, Nino, dans le projet.
C’est alors que la route du pilote croise celle d’Irene et de son jeune fils. Pour la première fois de sa vie, il n’est plus seul.

Old Boy

de Park Chan-Wook – 2003

Afficher l'image d'origine

A la fin des années 80, Oh Dae-Soo, père de famille sans histoire, est enlevé un jour devant chez lui. Séquestré pendant plusieurs années dans une cellule privée, son seul lien avec l’extérieur est une télévision. Par le biais de cette télévision, il apprend le meurtre de sa femme, meurtre dont il est le principal suspect. Au désespoir d’être séquestré sans raison apparente succède alors chez le héros une rage intérieure vengeresse qui lui permet de survivre. Il est relâché 15 ans plus tard, toujours sans explication. Oh Dae-Soo est alors contacté par celui qui semble être le responsable de ses malheurs, qui lui propose de découvrir qui l’a enlevé et pourquoi. Le cauchemar continue pour le héros.

Snowpiercer

de Joon-ho Bong – 2013

Afficher l'image d'origine

2031. Une nouvelle ère glaciaire. Les derniers survivants ont pris place à bord du Snowpiercer, un train gigantesque condamné à tourner autour de la Terre sans jamais s’arrêter. Dans ce microcosme futuriste de métal fendant la glace, s’est recréée une hiérarchie des classes contre laquelle une poignée d’hommes entraînés par l’un d’eux tente de lutter. Car l’être humain ne changera jamais…

Pulp Fiction

de Quentin Tarantino – 1994

Afficher l'image d'origine

L’odyssée sanglante et burlesque de petits malfrats dans la jungle de Hollywood à travers trois histoires qui s’entremêlent.

L’Exorciste

de William Friedkin – 1974

Afficher l'image d'origine

En Irak, le Père Merrin est profondément troublé par la découverte d’une figurine du démon Pazuzu et les visions macabres qui s’ensuivent.
Parallèlement, à Washington, la maison de l’actrice Chris MacNeil est troublée par des phénomènes étranges : celle-ci est réveillée par des grattements mystérieux provenant du grenier, tandis que sa fille Regan se plaint que son lit bouge.

Rubber

de Quentin Dupieux – 2010

Afficher l'image d'origine

 Dans le désert californien, des spectateurs incrédules assistent aux aventures d’un pneu tueur et télépathe, mystérieusement attiré par une jolie jeune fille. Une enquête commence.

La Route

de John Hillcoat – 2009

Afficher l'image d'origine

Il y a maintenant plus de dix ans que le monde a explosé. Personne ne sait ce qui s’est passé. Ceux qui ont survécu se souviennent d’un gigantesque éclair aveuglant, et puis plus rien. Plus d’énergie, plus de végétation, plus de nourriture… Les derniers survivants rôdent dans un monde dévasté et couvert de cendre qui n’est plus que l’ombre de ce qu’il fut.

Fight Club

de David Fincher – 1999

Afficher l'image d'origine

Le narrateur, sans identité précise, vit seul, travaille seul, dort seul, mange seul ses plateaux-repas pour une personne comme beaucoup d’autres personnes seules qui connaissent la misère humaine, morale et sexuelle. C’est pourquoi il va devenir membre du Fight club, un lieu clandestin ou il va pouvoir retrouver sa virilité, l’échange et la communication. Ce club est dirigé par Tyler Durden, une sorte d’anarchiste entre gourou et philosophe qui prêche l’amour de son prochain.

No Pain No Gain

de Michael Bay – 2013

Afficher l'image d'origine

NO PAIN NO GAIN s’inspire de l’histoire incroyable mais vraie de ces trois kidnappeurs amateurs qui, à la recherche d’une vie meilleure, se retrouvent embarqués dans une série d’actes criminels qui dégénèrent rapidement… Rien ne se déroule jamais comme prévu.

Retour Vers le Futur 2

de Robert Zemeckis – 1989

Lors de son premier voyage en 1985, Marty a commis quelques erreurs. L’avenir qu’il s’était tracé n’est pas si rose, et son rejeton est tombé sous la coupe du voyou Griff Tannen, qui veut régner sur la ville. En compagnie de son ami Emmett « Doc » Brown et de sa fiancée Jennifer, Marty va devoir entreprendre un voyage vers le futur, pour tenter de donner un peu plus de moralité à son héritier. Un voyage aux conséquences dramatiques…

Casino Royale

de Martin Campbell – 2006

Afficher l'image d'origine

Pour sa première mission, James Bond affronte le tout-puissant banquier privé du terrorisme international, Le Chiffre. Pour achever de le ruiner et démanteler le plus grand réseau criminel qui soit, Bond doit le battre lors d’une partie de poker à haut risque au Casino Royale. La très belle Vesper, attachée au Trésor, l’accompagne afin de veiller à ce que l’agent 007 prenne soin de l’argent du gouvernement britannique qui lui sert de mise, mais rien ne va se passer comme prévu.

Big Trouble in Little China

(Les aventures de Jack Burton dans les griffes du mandarin)

de John Carpenter – 1986

Afficher l'image d'origine

Les aventures du baroudeur Jack Burton à Chinatown, où règne le terrible sorcier Lo Pan. Celui-ci pense pouvoir retrouver son enveloppe charnelle grâce aux beaux yeux verts de Miao Yin, délicieuse Chinoise fiancée a un ami de Jack…

Total Recall

de  Paul Verhoeven – 1990

Afficher l'image d'origine

2048. Doug Quaid rêve chaque nuit qu’il est sur la planète Mars à la recherche de la belle Melina. Sa femme, Lori, s’efforce de dissiper ce fantasme. Doug va bientôt s’apercevoir que son rêve était artificiel et que sa femme est une espionne chargée de veiller à son reconditionnement mental. Il se souvient d’un séjour réel sur Mars, à l’époque où il était l’agent le plus redouté du cruel Coohagen. Il décide de s’envoler sur Mars à la recherche de son énigmatique passé.

Blade Runner

de Ridley Scott – 1982

Afficher l'image d'origine

Dans les dernières années du 20ème siècle, des milliers d’hommes et de femmes partent à la conquête de l’espace, fuyant les mégalopoles devenues insalubres. Sur les colonies, une nouvelle race d’esclaves voit le jour : les répliquants, des androïdes que rien ne peut distinguer de l’être humain. Los Angeles, 2019. Après avoir massacré un équipage et pris le contrôle d’un vaisseau, les répliquants de type Nexus 6, le modèle le plus perfectionné, sont désormais déclarés « hors la loi ». Quatre d’entre eux parviennent cependant à s’échapper et à s’introduire dans Los Angeles. Un agent d’une unité spéciale, un blade-runner, est chargé de les éliminer. Selon la terminologie officielle, on ne parle pas d’exécution, mais de retrait…

Hard Day

de Kim Seong-hun – 2014

Afficher l'image d'origine

En route pour assister aux funérailles de sa mère, et tandis qu’il est visé par une enquête pour corruption, le commissaire KO Gun-su renverse accidentellement un homme. Pour se couvrir, il décide de cacher le corps dans le cercueil de sa mère.

N.W.A – Straight Outta Compton

de F. Gary Gray – 2015

En 1987, cinq jeunes hommes exprimaient leur frustration et leur colère pour dénoncer les conditions de vie de l’endroit le plus dangereux de l’Amérique avec l’arme la plus puissante qu’ils possédaient : leur musique. Voici la véritable histoire de ces rebelles, armés uniquement de leur parole, de leur démarche assurée et de leur talent brut, qui ont résisté aux autorités qui les opprimaient. Ils ont ainsi formé le groupe de rappeur des N.W.A. en dénonçant la réalité de leur quartier. Leur voix a alors déclenché une révolution sociale qui résonne encore aujourd’hui.

Shaun of the Dead

de Edgar Wright – 2005

Afficher l'image d'origine

À presque 30 ans, Shaun ne fait pas grand-chose de sa vie. Entre l’appart qu’il partage avec ses potes et le temps qu’il passe avec eux au pub, Liz, sa petite amie, n’a pas beaucoup de place. Elle qui voudrait que Shaun s’engage, ne supporte plus de le voir traîner. Excédée par ses vaines promesses et son incapacité à se consacrer un peu à leur couple, Liz décide de rompre. Shaun est décidé à tout réparer, et tant pis si les zombies déferlent sur Londres, tant pis si la ville devient un véritable enfer. Retranché dans son pub préféré, le temps est venu pour lui de montrer enfin de quoi il est capable…

La Cité Interdite

de Zhang Yimou – 2007

Afficher l'image d'origine

 Chine, Xème siècle, Dynastie Tang. De retour à la Cité interdite après une longue absence, l’Empereur découvre qu’un complot se trame au coeur même de son palais. Les dangereuses alliances et les manipulations des conspirateurs n’ont qu’un seul but : prendre le pouvoir du plus grand Empire au monde. La trahison viendra de l’intérieur : une rébellion menée par la reine elle-même.

Snatch

de Guy Ritchie – 2000

Afficher l'image d'origine

Franky vient de voler un énorme diamant qu’il doit livrer à Avi, un mafieux new-yorkais. En chemin, il fait escale à Londres où il se laisse convaincre par Boris de parier sur un combat de boxe clandestin. Il ignore, bien sûr, qu’il s’agit d’un coup monté avec Vinny et Sol, afin de le délester de son magnifique caillou. Turkish et Tommy, eux, ont un problème avec leur boxeur, un gitan complètement fêlé qui refuse de se coucher au quatrièmeround comme prévu. C’est au tour d’Avi de débarquer, bien décidé à récupérer son bien, avec l’aide de Tony, une légende de la gâchette.

Miami Vice

de Michael Mann – 2006

Afficher l'image d'origine

Miami… Deux agents fédéraux et la famille d’un informateur ont été sauvagement exécutés. Une nouvelle enquête commence pour Sonny Crockett et son coéquipier Ricardo Tubbs, avec une certitude : la fuite qui a permis ce massacre en règle provenait des sommets de la hiérarchie…

Le Livre d’Eli

de Albert Hughes & Allen Hughes – 2010

Afficher l'image d'origine

Dans un futur proche, l’Amérique n’est plus qu’une terre désolée dont les villes sont des ruines et les routes autant de pièges infestés de bandes criminelles. Depuis des années, Eli voyage seul, se protégeant des attaques et se battant pour trouver de quoi survivre. Lorsqu’il arrive dans ce qui fut autrefois la Californie, Eli se heurte au redoutable Carnegie, un homme qui ne recule devant rien pour imposer sa volonté à la petite communauté qu’il contrôle.

Evil Dead

de Sam Raimi – 1981

Afficher l'image d'origine

Cinq jeunes vacanciers s’installent dans une baraque au cœur d’une sinistre forêt. En descendant dans une cave lugubre, les deux garçons de la bande découvrent un vieux magnétophone qui, une fois remis en marche, émet une incantation magique. Laquelle réveille les forces du mal, déclenchant ainsi une horreur sans nom…

District 9

de Neill Blomkamp – 2009

Afficher l'image d'origine

Il y a vingt-huit ans, des extraterrestres entrèrent en contact avec la Terre…Ces visiteurs d’au-delà des étoiles étaient des réfugiés et furent installés dans le District 9, en Afrique du Sud, pendant que les nations du monde se querellaient pour savoir quoi en faire..

Incassable

de M. Night Shyamalan – 2000

Afficher l'image d'origine

Elijah Price souffre depuis sa naissance d’une forme d’ostéogénèse. S’il reçoit le moindre choc, ses os cassent comme des brindilles. Depuis son enfance, il n’a de cesse d’admirer les superhéros, des personnages qui sont tout l’opposé de lui-même. Propriétaire d’un magasin spécialisé dans les bandes-dessinées, il épluche pendant son temps libre les vieux articles de journaux à la recherche des plus grands désastres qui ont frappé les Etats-Unis. Il se met alors en quête d’éventuels survivants, mais y parvient rarement.
Au même moment, un terrible accident ferroviaire fait 131 morts. Un seul des passagers en sort indemne…

Vicky Cristina Barcelona

de Woody Allen – 2008

Afficher l'image d'origine

Vicky et Cristina sont d’excellentes amies, avec des visions diamétralement opposées de l’amour : la première est une femme de raison, fiancée à un jeune homme respectable ; la seconde, une créature d’instincts, dénuée d’inhibitions et perpétuellement à la recherche de nouvelles expériences sexuelles et passionnelles.

11 réflexions sur “ [Top Cinéma] Mes films de chevet ”

  1. Tu as des gouts cinématographiques géniaux! Les aventures de Jack Burton dans les griffes du mandarin, Incassable, Evil Dead, Le Livre d’Eli, … Je te suis complètement! Beaucoup de tes films seraient dans mon top 100. Au risque de passer pour une grosse noob, explique moi comment faire ce fameux TAG . Et merci pour le lien, ça fait plaisir 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Marion ! et pour le lien c’est la moindre des choses ! Je risque de t’en faire un autre prochainement… surprise 😉

      Je suis très surpris de voir quelqu’un d’autre qui apprécie « Les aventures de Jack Burton dans les griffes du mandarin », généralement les fans de Carpenter me tombe dessus quand j’en parle. ^^
      Pareil pour « Le Livre d’Eli », en fac de cinéma j’avais pris une belle volée d’un prof pour un sujet « esthétique de film ».

      Le principe d’un TAG c’est de partir sur un sujet (en top généralement), d’en faire un article et à la fin de celui-ci, nominer un certain nombre de blogueur (variable en fonction du créateur) qui doivent à leurs tours faire un article dessus et nominer d’autre blogueur. Le créateur du TAG est gagnant niveau référencement, car au final il y a des liens pour son blog un peu partout. 😉 Et en général on fait une page pour référencer les participants pour leurs rendre la pareille. 🙂

      J'aime

      1. Ok merci pour l’explication. Je pense que si les gens voudront faire un article similaire ils le feront de leur côté, 42 c’est lourd à préparer et déjà pas mal de blogueurs on reprit l’idée et ça me fait plaisir sans qu’il y ait le moindre tag, même si tous ont gentiment mis un lien vers mon blog ensuite =)

        Aimé par 1 personne

  2. Han « La Cité Interdite »… Ce film m’avait mis une grosse claque. Incapable de vraiment savoir pourquoi, mais je crois que je l’ai regardé au moins une trentaine de fois, fascinée par les couleurs, la musique et puis Gong Li ❤
    Snowpiercer, j'avais essayé mais sans grande conviction. Si la première partie du film m'a vraiment intéressée, je trouve que la deuxième se vautre dans une lenteur et une forme d'auto-contemplation qui devient pénible à regarder. Et sous toute cette barbe et cette crasse, j'avais même pas reconnu Captain America, dis donc !

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai eu le même effet que toi pour « La Cité Interdite ». Il y a un côté hypnotique qui s’en dégage, qui nous fait oublier les défauts du film et chaque vision l’apprécié autant que la première fois. ^^

      Snowpiercer c’est probablement le film qui m’a le plus marqué ces dernières années, mais je peux comprendre ton reproche.

      Aimé par 1 personne

  3. Je sais pas pourquoi mais Une nuit en enfer m’a toujours choqué. Je me souviens on le regardait un soir entre potes et ils m’avaient pas prévenu quel genre de film c’était. Au début ça ressemblait plus à un thriller hyper malsain puis c’est carrément parti en couille…. LOL Par contre Salma Hayek ❤

    Aimé par 1 personne

  4. Une nuit en Enfer dispose d’une série et j’avoue que Salma dedans est juste ❤
    Beaucoup de films des années 90's comme moi ^^ ( Total Recall, Blade Runner; Pulp Fiction ) sans compter les "films" de zombies!
    Incassable, excellent film malheureusement pas assez connu à mon gout! Une fin digne d'une altercation entre Superman et Lex Luthor!

    Aimé par 1 personne

    1. La série « Une nuit en enfer » (From dusk till dawn) est bien foutu en plus, j’ai bien aimé la saison 1. 🙂 (pas vu la suite encore). Salma Hayek a rendus fou plus d’un homme avec cette scène !

      Pour Incassable c’est clairement ça ! En plus d’être pour moi le meilleur film de M Night Shyamalan, c’est également le meilleur film de « super-héro ».

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s