Serial Crash Test : The Young Pope, Channel Zero & Falling Water

Au programme de ce nouveau numéro de Serial Crash Test : Paolo Sorrentino s’attaque à l’église sur Canal +, USA Network nous livre son ambitieux thriller entre rêve et subconscient et enfin SyFy arrive à surprendre avec du creepy. 3 séries ambitieuses aux profils diablement différents. Alors, on les continue ces séries ? Enjoy !

Channel Zero

Afficher l'image d'origine

De retour dans sa ville natale, un psychologue enquête sur les mystérieuses disparitions de son frère jumeau et de quelques autres enfants, dans les années 1980, lesquelles seraient liées à une émission de télé locale pour la jeunesse diffusée à l’époque. Le programme aurait un rôle à jouer dans les événements meurtriers et cauchemardesques de leur enfance.

Quelle bande de cachottiers chez SyFy. Après nous avoir fait subir cette saison la décevante série VanHelsing et la (vraiment) catastrophique Aftermath, il aura fallu attendre le début de Channel Zero pour relever un temps soit peu le nez hors de l’eau. A la manière de American Horror Story, chaque saison aura une intrigue et des personnes différentes avec le seul lien que ce soit des creepypastas (des légendes urbaines horrifiques sur internet). Pour cette première saison c’est une relecture de la creepypastas Candle Cove, une émission que seule les enfants pouvaient voir (les parents voyant de la neige à la place)… et les traumatisaient à vie. Channel Zero est un show très surprenant pour la chaîne.  La série prend le temps de poser son intrigue, son univers et ses personnages, au travers ce pilote dès plus intriguant. Avec sa réalisation plutôt réussie, l’ambiance se veut pesante, angoissante et un rien cauchemardesque. Si une certaine névrose se dégage en ce début de saison, il manque pour le moment juste une petite étincelle pour emmener le tout beaucoup plus haut, mais le potentiel est bien là.

La série déjà renouvelée pour une saison 2 qui sera cette fois centrée sur la creepypastas « No-End House ».

35-coffee

Falling Water

Afficher l'image d'origine

Trois personnes sans lien apparent se rendent compte petit à petit qu’elles rêvent chacune d’une partie d’un même rêve. Chacun est à la recherche de quelque chose qu’ils ne peuvent trouver que dans leur subconscient : une petite amie disparue, un fils, un moyen de communiquer avec une mère muette. Plus ils utilisent leur rêves pour avancer, plus leurs vies sont en danger…

USA Network sort donc enfin son ambitieuse série qui était en développement depuis quelques années déjà. Trop ambitieuse ? Je me le demande. Avec sa très belle photographie, sa réalisation solide portée par Juan Carlos Fresnadillo (28 semaines plus tard) et son ambiance hypnotique à la croisée des chemins entre Inception et Sense 8, Falling Water a tout pour plaire au premier regard. Mais à trop vouloir bien faire, le show tombe rapidement dans le inutilement compliqué. Chaque scène et chaque plan se voulant dès plus cryptique (et ce dès le début de l’épisode), la série en devient étouffante au possible, rendant le tout très hermétique. Il est très dur de rentrer dans l’univers et quand j’ai cru pouvoir enfin y être, le récit m’a violemment éjecté deux scènes plus loin. Cligner des yeux en devient un supplice tant on a probablement raté un élément durant ce court laps de temps.  Sommes nous dans un cauchemar ou dans la réalité ?

2 coffee

The Young Pope

Afficher l'image d'origine

L’ascension de Pie XIII, né Lenny Belardo, le premier Pape italo-américain de l’Histoire. Cet homme au pouvoir immense est doté d’une personnalité complexe et contradictoire. D’un conservatisme fleurant l’obsurantisme le plus archaïque, il se révèle pourtant éperdu de compassion envers les plus pauvres et les plus faibles. Et malgré les trahisons de son entourage et sa peur de l’abandon, y compris de son propre Dieu, il n’hésitera pas à se battre avec la plus grande ferveur, en franchissant plus d’une fois les limites édictées par les pauvres mortels.

Quand le réalisateur italien Paolo Sorrentino (La grande bellezza, Youth…) décide de s’attaquer à l’église, on peut dire qu’il ne fait pas les choses à moitié avec sa co-production internationale entre Canal +HBO et Sky (respectivement chaîne Française, Américaine et Italienne). Pour compléter le tableau, le génial Jude Law (pour sa première incursion dans le monde des séries) tient le rôle principal de Pie XIII, pape (fictif) le plus jeune et imprévisible de l’histoire, accro à la clope et au Coca cherry, tiraillé entre son sens du devoir et ses interrogations personnelles. La prestation de Jude Law est bonne et se trouve être au coté de l’écriture les points les plus réussis du show. Avec ses joutes verbales  d’une précision diablement réussie on se retrouve au final devant une série qui pourrait être le House of Cards du Vatican. Je suis par contre pas entièrement convaincu par la réalisation de Paolo Sorrentino qui m’avait déjà fait souffrir le martyr avec son dernier film Youth.  Le rythme prend également un gros coup derrière la nuque et on s’ennuie assez vite quand Pie XIII n’est pas à l’écran.

3 coffee

9 réflexions sur “ Serial Crash Test : The Young Pope, Channel Zero & Falling Water ”

  1. J’ai beau bien aimer Jude Law, The Young Pope ne me tente absolument pas… Une série portant sur l’histoire d’un Pape, bon heu hein voilà.
    J’hésite à me lancer dans Falling Water parce que, comme tu l’as souligné, les avis que j’ai lus ici et là insistent tous sur l’univers très hermétique de la série, dans lequel il est difficile de se plonger pour maintenir son intérêt éveillé. Du coup, je sais pas trop.
    Concernant Channel Zero, j’ai attaqué en même temps que sa diffusion (pas de spoiler, pas de teasing, j’en ai entendu parler le jour même, quasiment) et je dois dire que j’adore, pour l’instant. Ambiance bien glauque et bien pesante, à voir si cela tient sur la distance 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Personnellement je suis heureux de voir émerger ce genre de série (ou film). Il faut pouvoir parler de tout librement et c’est le symbole d’une certaine évolution des moeurs. Peut importe la religion d’ailleurs. 🙂

      Par contre je n’ai jamais vu les Borgia !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s