Voyage au Toulouse Game Show 2016

Samedi 26 Novembre, 6h30 du matin, nous voilà avec Madame Popcorn plongés dans la nuit noire d’un Montpellier se remettant à peine du vendredi soir festif qu’il a vécu. Avec les yeux qui collent et au pas de course comme toujours, pour prendre le train direction le Toulouse Game Show 2016. Un défi à notre hauteur, qui avouons-le, nous aura fait passer un sacré bon week-end malgré une fatigue incommensurable !

Voyage au Toulouse Game Show 2016

tgs-2016.jpg

9h30 du matin, nous voilà enfin à destination, accueilli par le froid glacial de la région Toulousaine. Armé de notre seul courage, nous traversons la ville en quête de la ligne de métro qui nous amènera à bon port. Au fil de notre avancée, la ville se transforme peu à peu… des zombies, couplé à des Pikachu et des élèves de Serpentard apparaissent devant nous. Nous sommes sur la bonne voie, en les suivant on arrivera forcément à destination.

P61126-095940 (1).jpg10h du matin, on arrive enfin devant le parc des expositions de Toulouse. On prend peur. La file d’attente est déjà un véritable enfer de plusieurs heures. Heureusement pour nous, madame Popcorn avait déjà réservé son billet et a pu passer dans une autre file… quant à moi je me dirige vers l’espace presse pour récupérer mon badge tout en faisant coucou à la populace me regardant passer d’un air médusé. Me voilà à l’intérieur, ne reste plus qu’à repérer les sorties de secours en cas d’invasion zombie en attendant que madame Popcorn arrive.

Badge presse autour du cou, je m’arme de ma caméra sportive pour faire quelques plans du salon (pour un vlog que vous pouvez voir en fin d’article), profitant que la marée humaine soit encore à l’extérieur. Je traverse les Halls tel un cartographe de l’extrême pour me faire une idée de ce qui m’attend. Mon attention se porte en premier lieu sur la nourriture, qui nous permettra de survivre à midi après une matinée déjà bien entamée.
Rejoins par madame Popcorn, nous nous dirigeons directement sur le point d’intérêt principal qui a valu ce voyage, le hall jeux vidéos. Décontenancé, perdu au milieu des nombreux stands dédié à la réalité virtuelle, on se perd sur un stand vendant des jeux rétro… quelle erreur. La carte bleue chauffe déjà, je trouve enfin le Catherine sur Xbox 360 que je cherche depuis tant d’années.

Il est temps de se mettre au boulot et d’aller à la rencontre des développeurs présents pour essayer leurs jeux… et la douche froide se fait rapidement sentir. Seuls quelques développeurs indépendants ont fait le déplacement et les majors ne sont représentés que par des compétitions de Just Dance, du Monster Hunter chez Capcom et un grand stand Sony dédié aux PS VR et quelques bornes PS4 pris d’assaut par des joueurs que je ne comprendrais jamais. Jouant principalement à la dernière itération de Fifa qu’ils possèdent pourtant tous majoritairement chez eux. Pourquoi avoir payé l’entrée pour jouer à Fifa ?! Enfin bref… je prends mon ticket pour rencontrer Marcus dans l’après-midi et je fonce voir les jeux indépendants. Deux sortent rapidement du lot à mes yeux, Samurai Riot de Wako Factory et Splasher de la Spashteam, dont je vous ai déjà parlé dans un article dédié. Puis ce sera tout pour moi dans le hall gaming…

L’heure de la nourriture est venue. Notre choix se porte sur un Curry japonais au poulet qui surprise, était franchement bon et plein de saveur (on se méfie toujours en convention). Notre rendez-vous avec Marcus est à 16h… il est temps de faire un saut dans les autres halls du salon. On passe par les halls e-sport et concert qui ne nous intéressent absolument pas pour finalement arriver dans les trois halls presque entièrement consacrés aux Goodies. La faiblesse nous fait repartir avec un collier chacun, un Retourneur de temps d’Hermione pour madame Popcorn et une Master Sword de Link pour moi. On est heureux, on transpire la classe, en vagabondant dans des allées de plus en plus chargées en monde.

La rencontre avec Marcus fut un grand moment pour moi. Le suivant depuis les débuts de Game One et du Level One, j’était comme un enfant qui rencontrait une de ses idoles. Armé de mon tome de L’intrépide (un comics qu’il a écrit) pour me le faire dédicacer, on a pu parler avec lui quelques minutes et ainsi voir qu’il est très proche de son public, préférant en voir moins, mais en s’intéressant aux personnes devant lui. Après ma déclaration d’amour envers lui et le fait qu’il n’est pas étranger au fait de vouloir partager ma passion, j’ai même eu droit à un petit « Tu es mon padawan alors ! ». Heureux. L’heure est venue d’une photo souvenir pour un moment où j’ai eu l’impression d’entendre un son significatif d’avoir débloqué un trophée « Tu as rencontré Marcus ». Il commence à se faire tard, on décide de s’en aller et de revenir faire toutes les autres dédicaces qui nous intéressent le lendemain.

Ouverture du salon, dimanche, 10h. On décide de se séparer avec madame Popcorn pour aller chacun faire nos dédicaces, le temps nous est compté, on doit rentrer sur Montpellier. Je fonce voir Reno Lemaire, le créateur du manga Dreamland qui fête son 10eme anniversaire cet année. Après bien, 1h30 d’attente (dans le coin manga c’était vraiment la folie pour lui) c’est enfin mon tour, armé de mon tome 1 acheté il y a 10 ans en arrière. De son coté, Madame Popcorn fait une queue encore plus longue pour rencontrer les acteurs de la série Kaamelott… un moment surréaliste où l’acteur Guillaume Briat (le chef burgonde) lançait des cuillères en bois en criant « Arthur ! Cuillère ! » dans le public pour pouvoir les faire dédicacer. Un grand moment ! Sans oublier la présence de Nicolas Gabion (Bohort), Bo Gaultier de Kermoal (l’acolyte de Attila) et Anne-gaelle Daval la chef costumière de la série.

Un dernier tour pour faire la rencontre de Paul Cuisset, le papa du jeu vidéo Flashback et il est temps pour nous de partir avec la larme à l’œil… si je regrette le hall jeu vidéo qui est bien trop petit à mon goût (il y a quand même « Game » dans Toulouse Game Show !), on a passé un super moment, accueilli par un personnel toujours avenant (sauf un en salle de presse, hyper dédaigneux !) et une programmation d’invité qui a su nous satisfaire ! Un petit regret de ne pas avoir pu voir Don Rosa (les comics Picsou)… j’espère que l’occasion se représentera. On reviendra sur Toulouse probablement l’année prochaine !

Sur ce, je vous laisse après ce gros pavé, avec un petit vlog qui marque la création de ma chaîne Youtube Coffee Quest ! N’hésitez pas à vous abonner, la chaîne sera vivante dans un futur (très) proche !

9 réflexions sur “ Voyage au Toulouse Game Show 2016 ”

  1. Yeeeeah excellent ! Dommage pour le hall gaming qui est un peu désuet mais au moins tu as rencontré le grand Marcus et ça ce n’est pas rien !

    Je soulignerai quand même le fait que seule la Paris Games Week arrive à se détacher du lot en France. Le reste ça reste très moyen…

    Bien joué pour la chaîne Youtube nous allons bientôt pouvoir nous soutenir mutuellement sur le réseau social de Google et qui sait, peut-être même tourner des vidéos ensemble quand je serai sur Montpellier (on y croit, on y croit) !

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai eu de très mauvais retour sur la Paris Games Week de la part de Marcus, beaucoup de monde et d’incivilité… quitte à faire un plus gros salon, je partirai plus sur la Gamescom en Allemagne je pense 🙂

      Merci Eric ! Tu sais on t’attend toujours sur Montpellier hein ! Je lance un format de podcast dans les prochains jours (il est tourné, manque la post-prod), tu pourrais venir intervenir dans un prochain numéro ! 😉

      Aimé par 1 personne

  2. A reblogué ceci sur Popcorn & Gibberishet a ajouté:
    Hello, hello mes chats !

    Monsieur Coffee a très bien retranscrit notre périple au Toulouse Game Show, aussi je vous reblog son article à ce sujet. Il y a un petit vlog en fin d’article et des photos où vous verrez ma tête. Je serai donc un popcorn démasqué ! Hihi.

    N’hésitez pas à aller voir son dernier article car Monsieur s’est mis au podcast JV et il a besoin d’avis pour savoir si c’est bien ou pas !

    Belle journée et à demain pour le Top Ten Tuesday !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci June !

      Pour la porte des étoiles, je pense qu’elle aurait été du plus bel effet dans le salon, mais je ne suis pas sûr que madame popcorn soit du même avis… au pire il y avait une réplique du trône de fer, ça aurait pu faire un super fauteuil :3

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s