Coffee Quest Gaming Awards 2016

Bonjour mes petits expresso ! Il est déjà temps pour nous de faire le bilan de l’année vidéo ludique que nous venons de vivre, avec ses hauts, ses bas, mais toujours une seule constante : le jeu vidéo est loin de nous laisser indifférent !

Coffee Quest Gaming Awards

2016-startups-awards-finalists1

 

Awards du jeu fait en 2016, 

mais qui aurait mérité le GOTY 2015

Bloodborne

Avec ce premier Awards, je souhaite mettre en avant un jeu que j’ai pu faire en 2016 mais étant sortie en 2015. Car oui, nous ne jouons pas tous avec les dernières cartouches en date et on découvre régulièrement des jeux des années précédentes qui valent clairement le coup d’oeil. Si l’année dernière j’avais décerné l’awards du jeu de l’année à Fallout 4 un peu par dépit, un autre jeu aurait mérité ce titre et c’est BloodBorne ! Je ne compte plus les heures passées sur le titre de From Software exclusif à la playstation 4, qui  a réussi en début d’année à me mettre dans tous ses états. La direction artistique est magnifique, le challenge est présent, son univers d’une grande richesse si on creuse un minimum et son gameplay proche d’un Souls tout en étant beaucoup plus offensif et se basant sur l’esquive et les contres. Il à tout pour plaire aux réfractaires du genre. Bloodborne, tu mérites mon GOTY 2015.

Afficher l'image d'origine

Awards de la meilleure direction artistique

The Last Guardian

Pour l’Awards de la meilleure direction artistique, j’appelle à la barre le récent The Last Guardian. Grand bien m’a pris de faire le titre de Sony Japan car jusqu’au dernier moment, un certain Dark Souls III aurait gagné le titre. Avec son univers mélancolique et poétique, The last guardian, malgré ses quelques défauts techniques nous fait traverser des ruines magnifiques, rempli de détails et il n’est pas rare de s’arrêter quelques instants pour se dire : “waaaah, ce décor est complètement fou.”

Afficher l'image d'origine

Awards de la meilleure OST

Furi

Dans le jeu vidéo, si le visuel se taille une place importante dans le cœur des gameurs, la bande son est tout aussi importante pour plonger corps et âme dans un titre. Cette année c’est du côté du jeu indépendant que j’ai trouvé mon bonheur, avec l’OST de Furi, développé par les Montpelliérains de The Gamebackers. La bande originale est composée par certains des plus grand DJ du moment parmi lequel on peut retrouver Carpenter Brut ou encore The Toxic Avenger. En voici un petit extrait.

 

Awards du meilleur jeu multijoueur

Dark Souls III

Et non au risque de vous décevoir, il n’y aura pas de Call of Duty ou de Battlefield dans cette catégorie. Ma seule expérience multijoueur cette année se limite à Dark Souls III. Le titre de From Software possède un mode multijoueur proposant de la coopération et du PVP, et c’est du côté de la coopération que j’ai passé mes meilleurs moments à travers ce monde ravagé en compagnie d’autres joueurs, fracassant les boss comme si nous étions dans un Monster Hunter. On s’amuse vraiment bien sur Dark Souls en coopération.

Afficher l'image d'origine

 

Awards de la baffe graphique

Ratchet & Clank

A ne pas confondre avec la meilleure direction artistique, la baffe graphique de l’année met en avant le visuel combiné à la technique pure. Cette année c’est Ratchet & Clank qui remporte la palme avec son univers coloré nous plongeant toujours plus près d’un film d’animation interactif. Pas de Uncharted 4 donc, mais que voulez vous, ce top est clairement subjectif.

Afficher l'image d'origine

Awards du “c’est gratuit pourquoi ce privée”

Prominence Poker

L’Awards du « c’est gratuit pourquoi se priver ? » met en avant les free-to-play, toujours plus nombreux sur nos consoles actuelles. Si vous me lisez souvent, vous avez déjà probablement remarqué, réagi ou tout simplement crié votre désamour à mon sujet pour avoir mis la note maximale à Prominence Poker, le titre qui nous propose de nous adonner à du texas old hem virtuel. Mea culpa mais je l’assume pleinement, Prominence Poker m’a fait passé de nombreuses soirée de l’année à dépouiller les joueurs en face de moi et n’est pas près de quitter ma console.

Afficher l'image d'origine

Awards du meilleur jeu indépendant

Furi

Avec l’Awards du meilleur jeu indépendant, c’est l’occasion de mettre en avant cette sphère de l’industrie vidéo ludique toujours de plus en plus prolifique et originale. Pour l’occasion Furi remporte son second awards de l’année, preuve en est qu’il m’a marqué. Le jeu de the gamebackers est construit comme un bossrush ou la moindre erreur est fatale. Les boss ne faisant aucun cadeau, il faudra apprendre avec précision leurs paternes pour espérer s’en sortir. Le titre fait également partie de ces jeux où l’OST a une place prédominante. Tout comme pour Hotline Miami, la bande son combiné à son gameplay met le joueur dans une transe palpable le forçant à dépasser ses limites ou à l’éjecter d’autant plus violemment si il perd. Si vous aimez vous faire mal, Furi est fait pour vous.

Afficher l'image d'origine

Awards de la déception de l’année

Quantum Break

On s’approche de la fin de ces Coffee Quest Gaming Awards avec la déception de l’année. Comme son nom l’indique, on parle ici d’un titre que l’on attendait, qu’on espérait voir au top de sa forme puis la baffe arrive et nous fait véritablement mal. C’est ce que j’ai vécu cette année avec Quantum Break, le dernier titre de Remady. Si il n’est pas forcément le pire jeu de l’année en soi, il est ma déception par rapport à l’amour que je porte à Max Payne et Allan Wake, des titres qui ont marqués ma vie de gameur. Quantum Break avec sa série live se passant en parallèle du jeu avait tout pour rassembler le meilleur des anciens titres du studio et devenir la best remady expérience. Finalement, le sort en a décidé autrement. Le scénario n’est pas à la hauteur et bien que le gameplay soit plaisant, on sort du titre avec une impression de déjà-vu et on l’oublie trop rapidement…

Afficher l'image d'origine

Awards des jeux de l’année

3 – Dragon Quest Builders

En troisième position je place Dragon Quest Builders le titre de Square Enix, mêlant habilement action RPG et construction, le tout se passant dans l’univers du premier jeu de la série. Si il a quelques problèmes, il est un jeu d’une grande générosité, le titre se pliant en plusieurs dizaines d’heure de jeu.

Afficher l'image d'origine

2 – The Last Guardian

En seconde position se trouve The Last Guardian qui, comme pour Ratchet & Clank, me fait ressentir des sensations aujourd’hui en partie disparues, avec ce jeu d’aventure et de recherche tout droit sortie d’une autre époque. Puis je vais le dire, Trico est véritablement mignon.

Afficher l'image d'origine

1 – Ratchet & Clank

L’heure est venue de lever le voile sur mon jeu de l’année et il s’agit du remake de Ratchet & Clank. Je vous vois déjà me dire “Coffee tu te moques de nous, ils sont où Uncharted 4, Final Fantasy, Overwatch… » et bien le classement est entièrement subjectif. Ratchet & Clank est un remake du premier opus de la saga profitant de la puissance de la PS4. C’est le titre où j’ai eu le plus de plaisir à parcourir, probablement en partie à cause de la nostalgie d’un genre se faisant de plus en plus rare de nos jours. Les platformers 3D me manque et j’espère de tout mon cœur que la réussite de ce projet fera émerger des suites, ou le retour de Jak & Daxter.

Afficher l'image d'origine

Comme toutes les bonnes choses ont une fin, les Coffees Quest Gaming Awards 2016 sont maintenant fini. Mais je ne vous laisse pas les mains vides, vous pouvez également retrouver en complément de l’article les Awards sur la chaîne Youtube de Coffee Quest !

 

8 réflexions sur “ Coffee Quest Gaming Awards 2016 ”

    1. Merci pour ton commentaire ! 🙂

      Joueur Xbox ? PC ? 😉 Ratchet & Clank est un très bon jeu malheureusement sous coté, je te le recommande fortement si tu prends une PS4 un jour ! D’autant plus si tu es un fan de la première heure.

      J'aime

      1. Joueur PC majoritairement, j’ai une PS3, mais elle ne peut pas me suivre là où j’étudie, mais bon, le PC fait l’affaire :p. J’adorerai le faire, j’ai fait quelques opus PS2, mais surtout toute la sage Future sur PS3

        J'aime

  1. The last guardian. J’sis tellement en amour avec ce jeu. J’me rends compte quand je vois les compte rendu des gens (et le mien) sur l’année 2016 que j’ai vraiment pas joué aux jeux sortie cette année. 😮
    Par contre, tu m’donnes super envie d’faire Rachet & clank pour le coup!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s