TGS 2017 : Mon bilan de la conférence Playstation

Bonjour mes petits expressos ! Hier avait lieu à 9h, heure française, la conférence de presse Playstation avant l’ouverture du Tokyo  Game Show 2017. Si on pouvait espérer de belles annonces (le dernier projet de From Software…) ou la présentation de titres phares (Death Stranding…) concernant les productions japonaises, il en aura été tout autre. Malgré la bonne heure de conférence que nous avons vécu, l’ennui était présent autant à travers le stream, que pour le parterre de journaliste japonais monolithique devant la scène. Le débrief de cette conférence sera donc court et voici ce que je retiens ! 


 Hokuto ga Gotoku

L’annonce du titre par SEGA avait précédé la conférence, mais Hokuto ga Gotoku reste une belle cartouche à se mettre sous la dent. Pour rappel, nous avons droit avec ce titre à une adaptation de Hokuto no Ken (Ken le Survivant de part chez nous) par la team derrière la licence Yakuza. Ce qui sur le papier promet déjà des combats avec des beaux impacts comme les développeurs savent le faire dans leur série phare. C’est prévu pour le 22 février 2018 au Japon, en espérant ne pas devoir attendre trop longtemps pour le voir arriver dans nos vertes contrées !


Earth Defense Force : Iron Rain

Très étrange timing pour l’éditeur D3 Publisher qui annonce un nouvel épisode de Earth Defence Force alors même que le 5ème épisode de la série était également présenté quelques minutes avant… Étrange car contrairement au 5ème épisode attendu pour la fin de l’année au Japon, Earth Defence Force : Iron Rain sera le premier opus « beau » de la série. Un tour de force pour une licence de série Z en retard techniquement depuis la PS2 ! Dans le fond c’est toujours un gros défouloir où l’on explose des insectes géants et des immeubles à tour de bras, mais rien que pour le fun (et parce que l’article serait bien court sinon), il a sa place dans ce récap. Prévu en 2018 au Japon et probablement « un jour » chez nous.


Left Alive

Seul vraie annonce surprise de la conférence, Left Alive est une nouvelle licence poussé par Square Enix et dont on aura absolument rien vu mis à part le teaser ci-dessus. On le retiendra donc seulement pour son équipe créative composé de Shinji Hashimoto (déjà à l’oeuvre sur le remake de FFVII), mais surtout pour Yoji Shinkawa, chara-designer mondialement connu pour son travail sur Metal Gear Solid. Seule réelle indication, on serait sur du survival action shooter spirituellement affilié à la licence Front Mission. Prévu pour un vague 2018 sans plus de précision.


Monster Hunter World

Et enfin, le plus gros morceaux de la conférence ne mettait pas en avant une licence maison de l’éditeur, mais tout de même une exclusivité de taille sur le territoire japonais (disponible sur PC et One en Occident). On avait déjà pu voir de longues présentations de Monster Hunter World à plusieurs reprises, mais l’information qui fait mouche, c’est que le titre sera disponible mondialement le 26 janvier prochain. La preuve que Capcom souhaite mieux pousser la nouvelle direction de sa licence de chasse aux gros monstres dans le monde entier. Et bon dieu que ça marche, je l’attends de pieds fermes pour de longues nuits d’amour en perspective !


Circulez, il n’y a plus rien à voir

Revoir la conférence avec doublage anglais

C’est tout ? Et bien oui effectivement. Malgré la bonne heure que durait la conférence, de nombreux passages à vide (dont le traditionnel quart d’heure VR permettant d’aller au petit coin) ont eu raison de son rythme. Cette conférence servait surtout de mise en avant du line-up de fin d’année au Japon avec des titres occidentaux que nous ne connaissons que trop bien (le trailer de Call of Duty WWII avec son doublage japonais vaut tout même le détour). Étaient également présents, le remake de Shadow of the Collossus ou encore Detroit Become Human, mais leurs présentations n’apportaient rien de plus que ce que l’on a déjà pu voir durant l’E3. La preuve que le salon nippon n’est plus aussi important qu’il pouvait l’être fut une époque. Ne reste plus qu’à attendre les prochaines conférences prévues lors de la Paris Games Week et de la Playstation Expérience pour espérer en voir plus sur les grands absents de la conférence TGS.

Et vous, que retenez-vous de la conférence Playstation ?

 

3 réflexions sur « TGS 2017 : Mon bilan de la conférence Playstation »

  1. Hokuto ga Gotoku ça peut être que génial : la nostalgie de l’enfance avec un système de jeu qui a largement fait ses preuves (celui des Yakuza). J’espère qu’il arrivera chez nous un jour.
    Left Alive intrigue évidemment, mais il va falloir en voir plus.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s