[Jeux Vidéo] The Sexy Brutale – Un jour sans fin face à la mort

Contrairement à ce que son petit nom pourrait nous faire croire, vous n’avez pas cliqué sur une critique parlant d’une adaptation vidéoludique de 50 nuances de Grey. Mais ne soyez pas déçu pour autant, la luxure et l’excentricité sont tout de même de mise avec The Sexy Brutale, un sympathique jeu d’enquête, malheureusement passé sous le radar des joueurs l’an passé et disponible sur PS4, Xbox One, Switch et PC.

The Sexy Brutale_20180214174102

Au bal masqué ohé… ohé


Bienvenue au The Sexy Brutale, un magnifique manoir-casino où le marquis du lieu organise chaque année des fêtes gigantesques afin d’offrir à ses excentriques invités, une expérience unique et inoubliable. Cependant, il n’y a cette fois aucune trace du marquis dans cette demeure démesurée et les invités vont bien vite se retrouver malgré eux victimes des pires assassinats. Des assassinats perpétrés par l’armée de majordomes du Brutale, avec toujours un certain style de la mise en scène.

Face à ce bal macabre, vous êtes Lafcadio Boone, un vieux prêcheur et ami proche du marquis qui sera sauvé par Bloody Girl, une mystérieuse entité féminine ensanglantée. Elle vous donnera alors une protection permettant d’échapper à la mort afin d’aller sauver tous vos petits camarades face à la mort atroce qui les attend. Un objectif qui ne sera pas une mince affaire avec la dizaine d’invités réparti au quatre coins d’un manoir aussi festif que glauque… Mais également de répondre à ces fameuses questions : où est donc passé notre hôte, le marquis manoir ? Et pourquoi diable les majordomes veulent-ils notre mort ?

The Sexy Brutale_20180214172744

Hors du temps


Pour mener notre mission à bien on tombera rapidement sur des horloges ponctuant chaque partie du manoir, mais surtout sur une montre à gousset, composante principale du gameplay de The Sexy Brutale. La gestion du temps étant essentielle à notre progression. Notre journée commence ainsi à 12h et se terminera quoi qu’il arrive à minuit (représentant 9 min de temps de jeu réel), avant de nous renvoyer dans le passé pour recommencer notre cheminement ad vitam aeternam. D’autant plus que les invités meurent tous à une heure précise chaque jour et qu’il faudra donc venir à bout de l’énigme entourant leurs morts, avant que celle-ci n’est lieu. Une boucle sans fin dans lequel l’observation joue un rôle majeur.

Il faudra ainsi  faire de Lafcadio Boone un espion en herbe, pour comprendre aussi bien le planning du tueur, que de sa future victime. Comprendre les routines de chacun aussi bien en les suivant, qu’en écoutant aux portes pour espérer entendre ou voir un élément indispensable à la progression. Ces différentes informations permettant, par exemple, de trouver un passage secret ou un objet jusqu’à lors invisible et pouvant être exploité lors de la prochaine journée. Mais si l’on ne perd pas les informations et les objets clés lors de notre voyage dans le temps, ce n’est pas le cas des autres objets qui reviendront à leurs emplacements d’origine. Il faudra ainsi prendre en compte leur placement au moment de planifier notre progression. Autant dire que l’on voit très souvent les invités mourir dans d’atroces souffrances, pour pouvoir mieux les sauver par la suite. Une course constante contre la montre….

The Sexy Brutale_20180214173519

Péché de luxure


Si le titre repose majoritairement sur le principe évoqué plus haut, il ne faut cependant pas croire que l’on tombe dans une répétitivité à outrance. Les situations de jeu évolueront au fur et à mesure de notre avancée et on débloquera de nouveaux pouvoirs autre que la gestion du temps. Des pouvoir liés aux personnalités farfelues des différents invités et permettant de complexifier un minimum les futures énigmes, mais, également d’avoir accès à des nouvelles zones du manoir. Chaque partie du manoir possédant une ambiance qui lui est propre, mais s’inscrivant toute dans la personnalité extravagante du marquis qui n’est plus à un péché de luxure près en se révélant tout aussi riche que son système de jeu. L’occasion de passer aussi bien par le casino donnant son nom au jeu, qu’à une bibliothèque ou encore un théâtre sous-terrain, toutes réalisées avec le soin du détail, une bonne dose d’humour et une bande son jazzy aux petits oignons.

L’enrobage du titre est sans contestation possible une réussite. Cependant, tout n’est pas non plus parfait dans The Sexy Brutale. A commencer par sa très courte durée de vie qui frôle dangereusement les quatre heures de jeu si l’on souhaite seulement profiter de son histoire sans partir à la chasse aux collectibles. C’est peu, mais ça contribue également au fait de ne pas ressentir de répétitivité dans les situations de jeu. Malheureusement, le titre est également très facile, même pour les joueurs peu habitué au genre (dont je fais partie). Certaines énigmes se passant également « sans faire exprès » en tâtonnant sur les objets aux alentours. Un comble pour le genre et je doute fortement de la rejouabilité du titre en dehors des collectibles ratés au cours de l’aventure.

The Sexy Brutale_20180215004505

La fête est finie


Les développeurs de Tequila Works nous ont livré un titre soigné et original dans son approche et qui aurait mérité de faire plus de bruit lors de sa sortie. Si la faible durée de vie ne vous fait pas peur, The Sexy Brutale est une petite bouffée d’air frais que je vous conseille largement afin de sortir des sentiers battus. A noter qu’il existe également une version boite sur PS4 comprenant l’OST sur CD et un manuel tout en couleur. C’est de nos jours assez rare pour le souligner ! 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s